Les professionnels de la santé ne cessent de le dire, le tabac est mauvais pour la santé de celui qui fume et de son entourage.

Et après de nombreuses années d’addiction, vous commencez à ressentir des gênes en respirant, avoir des dents et des mains jaunies et autres effets secondaires encore plus alarmants. Ce qui vous amène à songer sérieusement à arrêter de fumer.

Même si cette quête semble difficile, elle ne relève pas du domaine de l’impossible. Pour vous aider, voici quelques conseils.

non-fumeur

Tout préparer à l’avance

Arrêter de fumer ne s’improvise pas, il faut que ce soit fait avec tact et le meilleur moyen d’y arriver est de fixer une date à respecter à tout prix. Plus efficace encore, dressez une liste des raisons qui vous poussent à prendre cette décision.

Celles-ci peuvent être d’ordre budgétaire, familial ou sanitaire. Et profitez de ce temps de réflexion pour choisir de nouveaux passe-temps qui sont censés occuper votre esprit et vos mains. Par exemple, vous pouvez vous tourner vers le modélisme, le tricot, le bricolage ou le jardinage.

Vous pouvez également demander conseil et soutien aux amis, collègues de travail et proches qui ont déjà affronté cette étape avec succès. Plus important encore, changez peu à peu vos habitudes et votre mode de vie en limitant le nombre de cigarettes fumées et des lieux de prédilection : dans la voiture, dans la maison, etc.

Enfin, préparez-vous aux effets secondaires caractéristiques du sevrage de la nicotine et les techniques qui permettent de mieux les surmonter.

Se fier aux méthodes de sevrage

Au fil des années, les médecins n’ont cessé d’améliorer les processus qui facilitent le sevrage à la nicotine.

À vous donc de trouver ceux qui correspondent le mieux à vos attentes et à votre personnalité. Pour cela, vous avez les différents groupes de soutien qui ont déjà fait leur preuve, le counselling individuel proposé gratuitement sur une ligne de téléassistance pour fumeurs, les médicaments à prendre durant la phase de sevrage (bupropion, varénicline, etc.).

La cigarette électronique comme thérapie de remplacement de la nicotine (TRN)

Pour faciliter le sevrage, il existe également des thérapies de remplacement de la nicotine ou TRN.

Entre les pastilles, la gomme et le timbre, c’est la cigarette électronique qui est la plus apprécié pour arrêter de fumer, de nombreuses boutiques en ligne tels que Gariguette.com ont vu le jours ces dernières années.

Pour plus de précision, l’e-cigarette est un appareil électronique qui produit un aérosol à inhaler.

Selon les modèles, la fumée de la cigarette est remplacée par une vapeur ou une fumée artificielle aromatisée qui peut renfermer ou non de la nicotine. D’autres personnes l’utilisent pour réduire petit à petit la dose journalière de nicotine ingérée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *