Chez les sportifs, l’accident le plus fréquent est sans aucun doute l’entorse de la cheville. Cette pathologie traumatique ne touche pas uniquement les sportifs, mais concerne tout le monde.

Les statistiques révèlent en effet qu’en France près de 6.000 Français sont victimes de ce type d’accident chaque jour. Même si à première vue l’entorse de la cheville n’est pas aussi grave qu’une jambe cassée, elle ne doit pas être prise à la légère sous peine de séquelles notamment les instabilités et les douleurs à l’exercice.

Pour se rétablir de l’entorse au niveau des chevilles, il faut certes du repos, mais également une rééducation.

Reconnaître une entorse de la cheville

Caractérisée par une lésion des ligaments, l’entorse survient lorsque le sportif se tord la cheville. Au moment de l’accident, il ressent une douleur forte et a une impression de craquement, de déboîtement ou de déchirure.

Sur le coup, il ne pourra pas s’appuyer sur son pied. 10 minutes après l’incident, la cheville se gonfle et un hématome latérale ou sous le pied peut se présenter.

Comment procéder après l’accident ?

Après une entorse, il faut tout de suite faire un glaçage de la cheville pour apaiser la douleur et limiter l’inflammation. Pour ce faire, il faut mettre sur la partie douloureuse des glaçons préalablement enroulés dans une serviette, et ce pendant 10 à 15 minutes. Cette opération doit se faire 3 à 4 fois par jour. Pour éviter d’autres complications, mais aussi pour favoriser le rétablissement, le repos est nécessaire surtout pendant les 10 premiers jours après l’accident.

En cas d’utilisation d’un fauteuil roulant

Utiliser un fauteuil roulant ou des béquilles va permettre de limiter les déplacements. Cela évite aussi au patient de bouger la partie douloureuse.
Attention, une personne qui utilise un fauteuil roulant pendant une longue période (plusieurs semaines) verra les muscles de ses jambes fondre comme neige au soleil. Il est vivement recommandé de faire des exercices pour se muscler les jambes lorsque l’on est en fauteuil. Dans le cas d’un fauteuil roulant électrique, les fabricants comme Acekare recommandent de se muscler également les bras, qui peuvent également s’amincir si l’on ne les fait pas travailler.

Se remettre en forme rapidement grâce à la rééducation

Pour éviter les complications et se remettre en forme rapidement, les médecins recommandent un traitement adapté et des séances de rééducation. Ensemble, ces deux méthodes permettent au sportif de guérir et de reprendre son activité plus rapidement. Pour cela, l’évaluation de l’entorse est nécessaire. Ceci se fait par une radiographie et le suivi de l’évolution de l’entorse les 10 premiers jours après la mise en place de l’attelle stabilisatrice.

Les résultats de la radiographie en main, le médecin va pouvoir prescrire la rééducation.
Pour favoriser la guérison, le kinésithérapeute retire l’attelle pour effectuer des soins de drainage et de physiothérapie. Avec ces techniques, le kinésithérapeute favorise :
• La disparition de l’œdème après l’entorse
• La cicatrisation des lésions au niveau des ligaments

Si les radiographies confirment qu’il n’y a aucun risque de fracture, les vrais exercices de rééducation peuvent commencer.
Pour le travail des muscles, les exercices consistent à :
• S’asseoir et ramener la pointe de pied vers son visage puis à l’opposé
• S’asseoir et ramener ses pointes de pied l’une de l’autre puis de les rapprocher
• S’asseoir et poser son pied au sol. Plus exactement, le côté gros orteil doit être sur le sol. Sur le côté petit orteil, un petit sac ou un poids y sera posé. Le patient devra alors le remonter et garder cette position pendant 3 secondes avec de le redescendre lentement.

Pour le travail de l’équilibre et de la coordination, le patient doit se mettre en position assise. Un ballon doit être placé sous sa plante de pied et il devra le faire bouger d’avant en arrière et de droite à gauche. Après quelques jours, il pourra commencer à fléchir ses appuis en position debout.
Enfin, une très bonne vidéo explicative a été réalisée par LUCAS Florian, qui donne des conseils et explications supplémentaires :

Important à noter : il ne faut jamais forcer pendant les exercices. En conséquence, s’arrêter lorsque l’on ressent de vives douleurs est indispensable pour ne pas aggraver la situation.

Sources et remerciements : http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/orthopedie/articles/10754-pieds-entorse-cheville.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *